Stratégie 4 : rétroaction

La rétroaction peut être utilisée comme une stratégie pour développer les CNT des étudiants·es. Nous proposons ci-dessous quelques exemples pratiques de la manière dont la rétroaction peut être utilisée pour le développement des CNT des étudiants·es dans l’apprentissage en ligne (AL).

  • Le mode révision des outils de traitement de texte (p. ex. Word) est propice pour la correction et la rédaction de commentaires de rétroaction sur les travaux des étudiants·es. On peut également recourir aux grilles de correction qui peuvent également être remplies sur un tableur (p. ex. Excel). ​Les corrections suggérées par l’enseignant·e peuvent permettre aux étudiants·es de développer leur sentiment de confiance, d’acquérir des compétences de gestion des sentiments de découragement, ainsi que d’exercer leur pensée critique ​(Papi et coll., 2020).
Madame Ève Pouliot
Université du Québec à Chicoutimi
Monsieur Stéphane Allaire
Université du Québec à Chicoutimi
Madame Marie-Christine Dion
Université du Québec à Chicoutimi

  • Les étudiants·es peuvent développer des compétences en résolution de problèmes, pensée critique et communication par des rétroactions synchrones ou asynchrones sous forme d’audio ou de vidéo ayant été produites lors des échanges étudiants·es-enseignant·e ou étudiants·es-étudiants·es. Ces rétroactions peuvent apporter certains éclaircissements concernant les attentes par rapport au travail. Les rétroactions peuvent être réalisées, par exemple, en visioconférence (p. ex. Zoom, Teams, Adobe Connect ou Skype), en enregistrant les vidéos (sur des plateformes telles que Screencast-o-matic ou Activepresenter), en offrant un quiz ( forme de retroaction formative, tels que Kahoot ou Forms), en commentant des vidéos (p. ex vidéoAnt) et en appel téléphonique ou en commentaires audios/vidéos sur les travaux. Les rétroactions permettent d’aider les étudiants·es à s’améliorer et à développer leurs compétences, en réduisant l’écart entre l’endroit où ils se situent dans sa progression et l’objectif du niveau de compétence à atteindre. Il permet aussi aux étudiants·es d’acquérir des compétences de gestion de sentiment de frustration ou d’inquiétude à la suite de l’évaluation et la note qui leur avait été attribuée par l’enseignant·e (Papi et coll., 2020). ​
  • Il importe de savoir que les étudiants·es développent des compétences de communication et d’esprit critique lorsqu’ils peuvent donner ou recevoir des rétroactions constructives. Par exemple, Fleischmann (2019) souligne que les apprenants·es peuvent être invités à téléverser leurs travaux d’apprentissage sur le forum de discussion afin de recevoir les commentaires de l’enseignant·e sur ces travaux. Ils peuvent également être invités à fournir des commentaires écrits sur les travaux téléversés de leurs pairs. Ces activités amènent les étudiants·es à communiquer et à réfléchir sur une rétroaction.

WordPress.com.

Retour en haut ↑